construction sans pont thermique

Construire sans ponts thermiques

Lorsque l'on construit une maison passive, il est primordial d'éviter la présence de ponts thermiques. Les ponts thermiques peuvent être à l'origine de nombreux désagréments comme les problèmes d'humidité, la formation de champignons et de moisissures, la surconsommation de chauffage...

Une construction sans ponts thermiques permet de préserver le bâtiment, d'éviter les déperditions d'énergie et augmente le confort intérieur.

Obtenez un devis gratuit pour une maison passive

Endroits concernés

Les ponts thermiques constituent des maillons faibles dans l'isolation thermique d'une façade ou d'une toiture où la couverture a été rompue. Sont généralement concernés les liaisons entre les planchers, les murs intérieurs et extérieurs, les parois des fenêtres et balcons, les linteaux, les prises électriques détériorées...

Ces failles sont généralement liées à un mauvais emplacement du matériau isolant lors de la construction de la maison; et sont détectables visuellement en cas de présence de moisissures liées à l'humidité ou à l'aide d'une caméra sensible aux infra-rouges.

Les matériaux pour construire sans ponts thermiques

Pour construire une maison passive, il est indispensable de remplir deux critères :

  • La rupture du pont thermique à l'aide d'un matériau isolant

  • Diminuer au maximum la surface du pont thermique

Dans le cas d'une rénovation, il est nécessaire de faire appel à un spécialiste pour la réalisation d'un bilan thermique afin de détecter les éventuels ponts thermiques à l'aide de thermomètres de surface et leurs emplacements afin d'envisager les travaux..

Dans le cas d'une construction neuve, les ponts thermiques peuvent être évités grâce au choix de matériaux d'isolation performants ayant une faible conductivité thermique : le béton cellulaire, l'argile expansée, la brique béton cellulaire ou encore le verre cellulaire.

La brique monomur terre cuite permet également d'éviter la formation de ponts thermiques grâce à sa capacité d'isolation thermique. Ce matériau s'oppose efficacement aux fuites de calories. 

Une maison conçue avec toiture et murs en béton cellulaire est quasiment hermétique et sans ponts thermiques. C'est également le cas pour les maisons en bois, le bois constituant un matériau peu conducteur et particulièrement isolant.

Le coffrage

Le coffrage est une étape primordiale pour l'isolation d'un bâtiment. Se superposent alors des blocs de coffrage en polystyrène dans lesquels on coule le béton. Les parois intérieures et extérieures sont maintenues entre elles avec des entretoises. Cette étape, sous conditions d'avoir été convenablement réalisée, favorise la suppression de tous les ponts thermiques et permet d'atteindre un niveau d'isolation compatible au standard des maisons passives.

Annonces idlead
A découvrir

Solaire passif

Solaire passif

Le solaire passif réunit toutes les techniques utilisant passivement l'énergie du...

Architecte maison passive

Architecte maison passive

Depuis quelques années en France, la tendance est à la construction de maisons...

Surisolation

Surisolation

Une des principales conditions nécessaires à l'obtention de la certification du...

VMC double flux

VMC double flux

Avec l'isolation, la ventilation fait partie des points fondamentaux pour la...

Triple vitrage

Triple vitrage

Le double vitrage semble peu à peu laisser place au triple vitrage, beaucoup...

Etanchéité air

Etanchéité air

L'étanchéité à l'air est un élément indispensable pour réussir un projet de...

Inertie thermique

Inertie thermique

Une construction passive est conçue pour bénéficier au maximum des apports...

Annonces idlead