confort thermique

Confort thermique

L'un des principaux points forts d'une maison passive constitue le confort thermique qu'elle offre à ses occupants. Ce type d'habitat garantie un climat intérieur agréable hiver comme été, sans utiliser de système de chauffage conventionnel grâce à une conception intelligente du bâtiment.

Devis gratuit pour un bilan thermique

Confort thermique définition

On entend par confort thermique, l'équilibre entre la température ambiante et la température des parois du bâtiment, le niveau d'humidité, la qualité de l'air qui circule à l'intérieur et l'inexistence de courants d'air.

En d'autres termes, le confort thermique procure une sensation de bien-être optimale au sein d'une habitation.

La RT 2005 (réglementation thermique 2005) définit la température de référence en hiver (19°C) et en été pour atteindre le confort thermique. La nouvelle réglementation (2011) prévoit l'utilisation de la climatisation uniquement lorsque la température intérieure atteint 26 °C.

Confort thermique d'hiver

Pour améliorer le confort thermique d'hiver d'une maison, il est indispensable de bien isoler l'ensemble du bâtiment (combles, planchers, plafonds et toiture) afin d'obtenir une excellente herméticité de l'enveloppe.

Une isolation efficace empêche la présence de courants d'air à l'intérieur et permet de na pas être en  surconsommation de chauffage dans la maison.

Le confort thermique repose aussi sur l'étanchéité à l'air du bâtiment. L'objectif est d'éviter la présence de ponts thermiques et les pertes de chaleur.

Autre impératif pour garantir le confort thermique intérieur en hiver, il est nécessaire de prévoir un système de ventilation performant pour assurer le renouvellement de l'air.

Afin d'évacuer l'humidité sans entraîner de fortes déperditions de chaleur, l'installation d'une ventilation mécanique contrôlée, de préférence double flux, est alors indispensable. 

Confort thermique d'été

Le confort thermique d'été consiste à étudier la conception d'un bâtiment afin de réduire les effets liés à une chaleur trop importante en cette saison, sans recourir à un système de climatisation. Le matériau isolant va alors empêcher la chaleur de pénétrer et de garder l'intérieur frais.

Pour améliorer le confort thermique d'été, il convient de réduire l'entrée des rayons solaires dans la maison par les fenêtres ou les baies vitrées au moyen de stores, de volets, d'auvents ou de brises soleils.

Autre astuce, la sur-ventilation durant toute la nuit, ainsi que l'ouverture des fenêtres permet de rafraîchir la température ambiante et de conserver l'air frais pendant la journée.

Le confort thermique contourne les problèmes d'humidité, la formation de moisissures ou de champignons, autant de désagréments néfastes pour la santé. 

Améliorer le confort thermique d'une maison, c'est profiter de la chaleur et de la lumière naturelle du soleil pour l'éclairage et le chauffage. De réelles économies d'énergie peuvent donc être réalisées.

Annonces idlead
A découvrir

Bilan thermique

Bilan thermique

Face à l'augmentation des prix des énergies, maîtriser sa consommation...

Air intérieur

Air intérieur

D'après un rapport établi en juin 2008 par l'Observatoire de la Qualité de l'Air...

Annonces idlead